Grandir oui, mais jusqu’où?

Dieu souhaiterait nous voir viser le plus haut, mais nous pouvons faire le choix que nous voudrons. Dieu ne nous en tiendra pas rigueur, Il ne nous punira pas parce que nous aurions fait ou non un certain choix. Certains ne veulent pas aller loin. Dans ce cas, ils vivront une vie simple. Certains ratés dans leurs vies seront tolérés, leur formation sera légère, et leur niveau de croissance adaptée à cette ambition limitée. Ce n’est pas le meilleur choix, mais ce serait ce que ces personnes auront choisi pour leur vie. Mais si au contraire on voudrait aller loin, alors on doit aussi être conscient que même les choses les plus petites devront être corrigées avant que le voyage ne commence. Notre implication, notre sérieux, et notre détermination doivent être à la hauteur de cette ambition.

À quel moment peut-on estimer que l’on a grandi, que l’on est suffisamment grand pour dire que l’on est grand? Regardons deux passages de la bible.

Et Jésus croissait en sagesse, en stature et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. 

Luc 2: 52

C’est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints. Cela en vue de l’œuvre du service et de l’édification du corps du Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite du Christ. 

Éphésiens 4: 11-13

Ces passages de la bible nous montrent que Jésus est passé par un processus de croissance, et que ce qu’Il attend de nous, c’est aussi que nous grandissions idéalement jusqu’à atteindre la stature parfaite de Christ, exactement à son image. Mais peut-on atteindre cet idéal et vivre sur terre des années encore, ou bien est-ce à notre mort que nous atteindrons ce statut?

Laissez-moi vous donner un exemple, tiré de notre vie sur la terre. À sa naissance, le bébé débute de façon visible son processus de croissance, qui inclut par exemple une augmentation de sa taille. Quand un enfant grandit en taille, il arrive un moment où il atteint sa taille maximale, et alors, il cesse de grandir. La croissance en taille pour un humain n’est donc pas appelée à être continue, mais a une date de fin. De la même manière, on peut grandir jusqu’à atteindre la cible parfaite que Dieu a défini. Oui : on peut vivre dans ce statut de perfection même lorsque l’on est encore sur la terre.

Certains se satisfont de ce que certains changements se produisent dans leur vie. Par exemple, ils observent une plus grande capacité dans certains domaines. Mais ces petits changements peuvent être totalement insuffisants si davantage était attendu de nous, par rapport à notre ambition initiale. Par conséquent, grandir ne fait du sens que lorsque la cible peut être, et même est, atteinte, comme nous le verrons dans l’épisode suivant.

Soyez bénis en Jésus!

Leave a comment